• En route pour les Grenadines

    Nous devons commencer par ranger le bateau et le faire passer de la configuration mouillage à celle navigation. Et ce n'est pas ne mince affaire après un mouillage d'un mois. Ranger les affaires de snorkelling, remonter l'annexe et son moteur, éclaircir la table à carte.... une grosse demi journée nous aura été nécessaire.

     

    Il faut de plus faire le plein d'eau douce, les avitaillements, dire au revoir aux bateau copains, faire un dernier repas avec les copains de xavier et chloé....

     

    A 15 h nous avons suffisament de fruits et légumes et le plein de poisson grâce à une superbe prise.

     

     

    En route pour les Grenadines

     

    A 15h10 l'ancre est décollée du fond, nous hissons les voiles pour une courte navigation vers sainte lucie et notre premier canal. Delphine et xavier appréhendent de naviguer à nouveau. Chloé est d'une humeur massacrante.Mais avec le temps tout s'améliore. Nous avons connu deux heures agitées dans le canal mais sans plus et tout le monde a pu se détendre et prendre le temps d'observer les poissons volants ou les oiseaux. 4h après partis nous jetons en début de nuit l'ancre au pied du fort rodney.

     

    En route pour les Grenadines

    Le bateau a bien marché je suis content. Je prépare un morceau de filet de poisson à la papaye: un délice!

     

    Le lendemain nous jouons les touristes en voilier. Nous avons une courte étape à réaliser avant une grosse journée de navigation. Nous faisons un tour dans ce qui est annoncé comme un des deux plus jolis mouillages de sainte lucie: marigot bay.

     

    En route pour les Grenadines

    Mais nous préférons passer la nuit un peu plus loin vers le sud dans l'autre plus joli mouillage: la baie des deux pitons. Le site est grandiose. Nous y arrivons de nuit à la recherche des bouées installées pour les plaisanciers et sommes guidés par le ranger venu à notre rencontre en dépit de l'heure tardive.

     

    En route pour les Grenadines

    Le lendemain réveil de bonne heure car une grosse journée nous attend. Inutile de préciser que Delphine est d'une humeur massacrante. La priver de sommeil pour naviguer est une énorme erreur stratégique!

     

    J'espère faire deux canaux dans la journée pour rejoindre béquia. Nous mettons toute la toile car le vent ne souffle qu'à F3 voire 4 dans les risées. Nous filons 5 en surface mais le paysage semble ne pas avancer, seulement s'éloigner. J'ai beau serrer le vent au vent plus près le constat ne change pas! Si notre cap compas nous fait bien descendre vers saint vincent le cap vrai nous fait plutôt aller vers Panama!

     

    A la recherche d'informations je finis par tomber sur une indication de courant au vent de saint vincent de 3.4nds portant au nord ouest et un petit mot dans le guide nautique indiquant de forts courants de marée dans ce canal. Si nous filons 5nds en surface plein sud, le courant ne nous permet que de faire 1nd au sud ouest! Vu que l'on a 50 milles à faire plein sud, on n'est pas arrivé! Ce petit "jeu" durera 5 h! Puis nous filerons 1 nd dans la bonne direction puis 2 et enfin 4! C'est byzance! Ce n'est qu'après avoir franchi la moitié du canal que nous nous affranchirons de ce maudit courant.

     

    En route pour les Grenadines

    Il n'est toutefois plus question de relier Béquia de jour et il nous faut trouver un point de chute sur saint vincent avant la nuit de préférence car nous avons de nouveau un petit problème. Notre sondeur est défaillant. L'indication de température était très fantaisite depuis la transat mais après un mois au mouillage à sainte anne c'est l'indicateur de profondeur qui est également malade. La sonde pourtant de bonne facture a un an et 2 mois. Nous devons donc mouiller à la couleur de l'eau ce qui est impossible de nuit ou dans les mangroves.....

     

    L'arrivée sur saint vincent évoque en nous toute une série de souvenirs liés à une couleur: le vert. La végétation est présente partout et toutes les tonalités de cette couleur sont représentées. Une fois sous le vent de cette côte boisée c'est notre sens olfactif qui est sollicité. Le petit alizé nous apporte des odeurs d'humus et de terre humide. Là encore des souvenirs émergent et xavier dira: "cela sent comme quand on repique des plants de légumes à la maison".

     

    Nous trouvons un site particulièrement joli un peu avant wallilabu bay et jettons l'ancre sur des fonds d'une dizaine de mètre. La couleur de l'eau ne nous permet pas de voir les fonds et nous ressortons la bonne vieille sonde à main. Il s'agit d'un bout marqué tous les mètres prolongé par un plomb. Pour l'utiliser on se place à l'avant; on lance le plomb dans le sens du déplacement, on repère la marque à la surface de l'eau quand on est à la verticale du plomb et on remonte le fil en comptant le nombre de repères jusqu'au plomb. On connait ainsi la profondeur.

     

    Une fois ancré nous profitons du paysage. Un habitant vient à nous en pagayant sur une vieille planche. Il veut savoir si nous voulons visiter, si nous avons besoin de quelquechose bref faire du business avec nous. Mais nous n'avons besoin de rien d'autre que de tranquilité et de sommeil. Il est déçu mais après avoir demandé un peu d'eau il nous laisse seuls. Car nous sommes seuls! Enfin il y a bien un cata ancré à l'au bout de la baie mais ça y est nous avons trouvé un mouillage non fréquenté aux antilles!

     

    En route pour les Grenadines

    Delphine et les enfants ne résitent pas à la tentation de l'eau. La côte rocheuse est frangée de cocotiers qui les attirent. Ils se voient se régaler de cocos fraiches. Mais arrivés à mi parcours il se trouvent face à un ban de méduses qui les oblige à regagner le bord. Adieu l'exploration et les cocos!

     

    En route pour les Grenadines

    Au réveil nous sommes toujours sous le charme de cette ile que les bateaux copains nous avaient conseillé d'éviter! Nous décidons donc d'aller faire la clearance d'entrée à Walilabu bay avant de visiter un peu cette ile. Sur le nord de la baie nous observons une arche naturelle tandis qu'une barque vient à notre rencontre.

     

    Nous verrons bien si le désagrément annoncé des boat boys trop pressants se vérifie...

     

    En route pour les Grenadines

    Nous sommes donc méfiants mais plutôt agréablement surpris par le comportement des boat boys.

     

    Ils veulent faire du business mais ne se sont pas aussi insistants que ce que l'on nous avait annoncé.

     

    En plus en débarquant à terre on se trouve plongé dans une ambiance très pirate des caraibes,

     

    En route pour les Grenadines

    et pour cause, il s'agit d'un des lieux du tournage! Les murs sont tapissés de photos. Les batiments créés par disney sont en place et abritent des images du tournage, un resto....

     

    En route pour les Grenadines

     

     

    Nous avons repéré sur la carte une cascade atteignable à pied. On se lance dans l'après midi et après 30 mn de marche durant laquelle nous ramasserons des mangues délicieuses (j'en utiliserais une partie pour cuisiner le poisson du soir) on profite de la fraicheur et de la quiétude du lieu.

     

    En route pour les Grenadines

    Sur le retour un artisan local nous invite à voir son travail de tressage mais nous nous laissons plutôt tenter par une glace. Il en a 4 mais nous n'avons guère le choix des parfums et il est d'ailleurs bien incapable de nous les donner! Va pour 4 glaces surprises......

     

    Le soir le film de la séance ciné est tout trouvé: pirate des caraïbes!

     

    Le lendemain nous quittons la baie avec de bons souvenirs plein la tête pour notre première ile des grenadines: Béquia.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    mamie
    Dimanche 24 Mai 2015 à 08:13

    coucou mes chéris 

    je vois que comme à chaque fois que vous naviguez il y a toujours un problème mécanique qui vient vous ennuyer j(espère que cela ne sera pas trop grave et que vous pourrez poursuivre votre périple ...Je vois que tu as profité d'aller pêcher avant de partir  et encore bonne pêche dommage que l'on soit si loin j'aurais bien goûter à tous ces poissons différents . Pour remonter le moral de ma belle fille et de mes petits enfants ici nous avons du soleil mais des températures assez fraîches et l'eau est loin d'être chaude de plus étant en face du collège je vois vos collègues enfants et profs se rendre en classe tous les jours et celle ci ne se fait pas les pieds dans l'eau ....Profiter de ces instants magiques que vous vivez  car dès septembre il faudra reprendre les "armes" et vous n'aurez plus cette liberté d'action ni des douches au pied de cascade. Aujourd'hui brocante à Royan et St  Augustin et marché de Royan  peut être une petite glace chez Lopez  là on peut choisir le parfum on a l'embarras du choix .  Papou se joint à moi pour vous faire plein de bisous et vous souhaiter un bon dimanche à bientôt de vos nouvelles  bon vent à toute l'équipe 

    2
    sophie
    Dimanche 24 Mai 2015 à 18:58
    Bon anniversaire Dedel!,, magique cette année! Gros bisous de la famille KUNTZ
    3
    sophie
    Dimanche 24 Mai 2015 à 18:59
    Bon anniversaire Dedel!,, magique cette année! Gros bisous de la famille KUNTZ
    4
    papysim et mamyfran
    Dimanche 24 Mai 2015 à 20:32

    Toujours très heureux de lire vos péripéties , vos découvertes ......Tout d'abord JOYEUX  ANNIVERSAIRE  DELPHINE.

    Papa t'envoie mille baisers et moi mille calins. As tu eu ton gateau en forme de poisson , de dauphin ou de sirène ?......

    Nous fêterons avec un fraisier " maison" à votre retour.

    Que de beaux paysages, de végétations luxuriantes .....cela nous fait rêver !....

    Papa a presque terminé son nouveau rayonnage informatique, il pourra bientôt " ranger " ce qui est stocké dans les innombrables

    cartons qui encombrent la maison. Mais la pièce est loin d'être terminée.....et là !...il faudra arroser la fin avec les copains, mais

    ce n'est pas avant quelques temps.

    Xavier et Chloe auront bientôt fini l'année scolaire en juin  ? Auront ils terminé chacun leur programme ou gardez vous du travail pour

    juillet et aôut. ? On peut apprendre les multiplications et les verbes irréguliers anglais en chantant !..... je vous le conseiille.

    J'ai l'impression que les pannes mécaniques sont les joies de la navigation, Franck raconte cela comme si c'était

    tout à fait normal. Bravo pour le bricolage.Hereusement que tu es doué ?

    Papa se joint à moi pour vous embrasser bien fort tous les quatre ....et bon vent ....vogue, vogue taliana.......

     

     

     

    5
    mamie
    Dimanche 24 Mai 2015 à 20:56

    Bon et heureux anniversaire Delphine cette année c'est un peu particulier que cette journée t'apporte joie bonheur avec ta petite famille . Parole tenue la glace de Lopez est toujours aussi délicieuse et Scott a apprécié sa sortie à la mer à l'ombre bien sûr . Pour les brocantes j'ai trouvé des livres de grand galop pour Chloé et pas grand chose pour nous c'est surtout pour se promener et profiter du beau temps normalement selon la météo toute la semaine comme cela chouette . Papou se joint à moi pour vous faire plein de gros bisous avec toute notre affection mamie saujon 

    6
    tailana
    Lundi 1er Juin 2015 à 18:54
    Merci pour tous ces messages. Delphine a eu droit à une tarte aux pommes de forme rectangulaire ! Et on avait de la chantilly mais on l'a zappee. Et puis elle a pu goûter à la cigale de mer.... Un délice !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :